Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 
 

Brodoa intestiniformis (Vill.) Goward = Hypogymnia intestiniformis

Photos 1-3  Jean-Pierre Gavériaux - sur roche acide - session AFL 2011 en Corse - (20)
Photos 4- 6 Olivier Gonnet - 4/8/2011 - Mont Cenis - 2081 m - Savoie - (73)
Photo 7 et textes Jean-Michel Sussey 22/05/98 - Les Arcs 2000, alt. 1850 m - Savoie - (73) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Parmeliaceae
 

Thalle : foliacé en forme de rosette, ± fortement adhérent au substrat, ayant jusqu’à 5 cm de Ø, à lobes étroits (1-2 mm), allongés, très convexes, ± serrés et entremêlés, face supérieure gris cendré ou gris bleuté mat , un peu brunâtre et luisante aux extrémités des lobes périphériques, à centre souvent noirâtre, cortex maculé de blanc ; face inférieure noirâtre, mate, dépourvue de rhizines. Pas d’isidies ni de soralies. Pycnides souvent nombreuses, noires.

Photosymbiote : algue chlorococcoïde du genre Trebouxia.

Réactions chimiques : thalle K+ jaune ; médulle C-, KC-, P+ rouge ou orange, I+ bleu.

Apothécies : 2-12 mm de Ø, presque toujours présentes, peu saillantes, avec disque concave au début, puis plan, brun ± noirâtre, à bord thallin lobé crénelé ; asques octosporés, spores 8-12 x 6-8 µm, ellipsoïdales, simples, incolores, par huit.

Pycnidiospores bifusiformes de 5-7 x 1 µm.

Écologie, répartition : Saxicole, calcifuge. Sur le sommet ou les parois inclinées de rochers siliceux, dans des stations humides, exposées tant au vent ou à la pluie qu’au soleil. Assez nitrophile. Étages montagnard, subalpin et alpin.

 

Étymologie : Brodoa en hommage à Irwin M. Brodo (1935) actuellement chercheur émérite au Muséum canadien de la nature d’Ottawa ; intestiniformis vient du latin « intestinum » = intestin et du latin « forma » = forme (à cause de la forme du thalle qui ressemble à des intestins entremêlés).

 

Remarques :

- Le genre Brodoa se distingue du genre Hypogymnia par l’absence de soralies, sa médulle compacte, ses spores plus grandes, la structure différente de son cortex et son développement essentiellement saxicole.

- Allantoparmelia alpicola a comme réactions : K- (thalle) et C+ rouge, KC+ rouge et P+ jaune (médulle).

- Brodoa atrofusca a comme réactions : K+ jaune (thalle), K–, C–, KC+ rouge et P+ orange (médulle).

- Brodoa intestiniformis est parfois l’hôte d’un champignon lichénicole Sphaerellothecium leratianum (Gardiennet et Roux. 2013).

 

Bibliographie :

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. p. 385, n° 2.

- Gardiennet A. et Roux C., 2013. Sphaerellothecium leratianum Gardiennet et Cl. Roux sp. nova, champignon lichénicole non lichénisé sur Brodoa. Bull. Ass. fr. Lichénologie, 38(1) : 99-109.

- Roux C. et coll., 2013 - Catalogue des lichens de France. pages 160 et 161.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]