Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
de gauche à droite : paraphyses / asque / ascospores septées
 

 Bilimbia lobulata (Sommerf.) Hafellner et Coppins = Toninia  lobulata - [-ID 4-]

Photos 1-5 Patrice Lefrançois et Olivier Gonnet - session AFL 2014 - Haute Ubaye - Alpes-de-Haute-Provence - (04) -
Photos 6-7 Olivier et Danièle Gonnet - 17/6/2018 - vallée haute, Laval - Névache - Hautes-Alpes ( (05) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales
 

Thalle : constitué de squamules (0,2-1 mm) lobulées ou crénelées, blanches (blanc jaunâtre, blanc brunâtre ou blanc grisâtre), groupées en un thalle (1-4 cm) clairement délimité, à surface ± plane, souvent fissurée.

Photosymbiote : algue chlorococcoïde.

Chimie : thalle C-, K-, KC-, P- ; hypothécium brun surtout en présence de K ; épithécium vert, devenant pourpre en présence d'acide nitrique.

Apothécies : biatorines, sessiles, de 0,3-0,6 mm de Ø, ± rapidement convexes et immarginées, isolées au groupées. Spores allongées et la plupart légèrement pointues à une extrémité, ayant 1 à 3 cloisons, 12-34 x 3-6 µm.

Écologie, répartition : Sur le sol ou sur la mousse, souvent dans les fentes de rochers, espèce ± calcicole.

 

Étymologie : Bilimbia vient du latin « bi » = double et de « limbus » = bordure (à cause de la périspore) ; lobulata vient du grec « lobos » = lobe, les squamules étant munies de petites lobes.

 

Remarques :

- Décrit dans le Likenoj (1985) sous l'appellation de Toninia lobulata page 756.

- Chez Bilimbia sabuletorum, les spores sont plus grandes et possèdent 3-5 cloisons.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]