Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
périthèces

Collemopsidium pelvetiae  (Sutherl.) Kohlm, Hawksw. & Volkm.-Kohlm.
=
Arthopyrenia pelvetiae = Dothidella pelvetiae = Leiophloea pelvetiae = Pyrenocollema pelvetiae = Pyrenocollema pelvetiae

Photos 1-3 et texte Jean-Michel Sussey - 20/5/2016 - Siouville-Hague - Manche - (50) -
Photo 4 Jean-Pierre Gavériaux - algue récoltée sur le littoral breton
- leg. Jean-Yves Monnat


 

Ascomycota - Eurotiomycetes - Pyrenulales - Xanthopyreniaceae
 

Thalle : crustacé, superficiel,  très mince, peu visible, en surface, brun foncé se développant sur la base convexe des frondes de l’algue marine Pelvetia canaliculata

Photosymbiote : cyanobactérie du genre Hyella.

Chimie : R-.

Périthèces : noirs, 0,2-0,5(2) mm de Ø, coniques et légèrement aplatis, parfois groupés per 2-3 dans un même stroma. Présence d'un involucrellum épais et noir jusqu’à la base du périthèce. Asques octosporés, 40-60 x 15-18 µm, Ascospores hyalines, 12-16 x 5-7 µm, unicloisonnées avec l'une des cellules un peu plus grande que l'autre. Il arrive que les périthèces sont confluents par un, deux ou trois.

Habitat : sur une algue marine, Pelvetia canaliculata (Phaeophyceae), presque toujours à la base des frondes. Dans la zone médiolittorale à immersion périodique quotidienne entre la basse mer de mortes-eaux et la pleine mer de mortes-eaux. Assez peu commun. Sur les côtes de l’Atlantique et de la Manche.

Remarques : Passe souvent inaperçu.

 

Étymologie : Collemopsidium vient de Collema, nom de genre d’un lichen, lui-même venant du latin « collea » = colle (allusion à l’aspect gélatineux du thalle) et du suffixe latin « opsis » = ressemblant à, à l’apparence de (allusion à son aspect dû à son hôte algal) ; pelvetiae vient du nom de l’algue Pelvetia canaliculata sur laquelle pousse ce lichen, nom donné en hommage à François Alexandre Pelvet, un naturaliste français du XIXe siècle (1801–1882).

 

Bibliographie

Association française de lichénologie, 2015 – Fiches, Photos. http://www.afl-lichenologie.fr/

Asta J., Van Haluwyn C., Bertrand M., Sussey J.-M. et Gavériaux J.-P., 2016 – Guide des lichens de France. Lichens des roches. Belin édit., Paris, 384 p. (p. 232).

Clauzade G. et Roux C., 1985 – Likenoj de Okcidenta Eŭropo. Ilustrita determinlibro. Bull. Soc. bot. Centre-Ouest, n° spéc. 7, S.B.C.O. édit., St-Sulpice-de-Royan, 893 p. (p. 168, n° 1).

Roux C. et coll., 2017 – Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e éd. A.F.L. édit. Fontainebleau, 1581 p. 2 tomes (p. 330).

 

Cette espèce a fait l'objet d'une fiche détaillée dans le bulletin AFL n°42(1) - 2017

dans le cadre des fiches du débutant publiées depuis 2002 par Jean-Michel Sussey

 

 

[Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]