Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 

Crocodia aurata (Ach.) Link -
= Pseudocyphellaria aurata (Ach.) Vain. = Sticta aurata

Photos 1 et 2 Jean-Pierre Gavériaux (leg. Claude Lerat - session Fontainebleau 2008)
Photos 3 et 4 Marie-Claude Derrien - île de Faial - Portugal


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Peltigerales - Lobariaceae

Thalle
: foliacé de 7-15 cm, à face supérieure glabre, vert à l'état humide (grisâtre par temps sec), à lobes arrondis avec des marges ± ondulées et couvertes de soralies granuleuses jaunes ; face inférieure tomenteuse, brunâtre, surtout vers le centre du thalle, avec de nombreuses pseudocyphelles (ouvertures du cortex laissant voir la médulle) ; médulle jaune vif.

Photosymbiote : algue verte (thalle humide vert et non gris brunâtre).

Réactions chimiques : R-.

Apothécies ; non observées. Thalle stérile.

Habitat : Sur écorces de feuillus dans les forêts humides bien éclairées, abritées du vent. Parfois sur roches non calcaires. Espèce très rare en France, rencontrées uniquement dans quelques départements (Catalogue des Lichens et champignons lichénicoles de France, par Claude Roux). Espèce patrimoniale d’intérêt national.

 

Remarque :  Chez Pseudocyphellaria crocata, le thalle humide est gris brunâtre, il ne contient pas d'algues mais des cyanobactéries (Nostoc).

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]