Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 
 


Dibaeis baeomyces (L. fil.) Rambold & Hertel = Baeomyces roseus

Photos Olivier Gonnet - Haute-Savoie 2010 (74) -
Photos Jean-Pierre Gavériaux et François Julien - Excursion AFL 2014 - Ille-et-Vilaine - (35) -


 

Asomycota - Lecanoromycetideae - Baeomycetales - Baeomycetaceae

 

Thalle : crustacé, sans lobes marginaux ou squamules, gris pâle, parfois blanchâtre, gris verdâtre à l’état humide, granuleux, ponctué de schizidies grossières, blanchâtres, de 0,1-0,3 mm jusqu’à 1 mm sur les thalles stériles, arrondies ou planes, concolores au thalle et parfois sorédiées-farineuses.

Photosymbiote : Coccomyxa.

Chimie : thalle et apothécies K + jaune ; P + jaune et C - ; UV+ orange.

Apothécies : stipitées, (0,5-5 mm) immarginées et sans rebord, convexes, presque sphériques, plutôt creuses, roses, (à la fin un peu jaunes ou brunes), globuleuses ou difformes ; pied blanchâtre (rarement rose décoloré), ± creux, de 2-5 mm de haut. Asques octosporés avec un fin capuchon apical K/I bleu.
Ascospores fusiformes, incolores, simples ou à une seule cloison, 12 - 26 x 2 - 3 µm ; paraphyses grêles.

Pycnides ayant 200 µm de Ø.

Habitat :  Terricole sur sol argileux, argilo-sableux, parfois sur les pierres des tonsures de pelouses rases, acidophile, dans les régions froides et tempérées froides, en dehors de la région méditerranéenne. Calcifuges.

 

Remarques :

Baeomyces rufus a un thalle primaire gris-vert qui est dépourvu de verrues blanchâtres. Ses apothécies sont pleines et plates alors que celles de Dibaeis baeomyces sont plutôt creuses et globuleuses.

Icmadophila ericetorum a des apothécies plus grandes, plus plates et dépourvues de pied. Le photosymbiote est une algue verte du genre Cystocococcus (Coccomyxa chez Baeomyces).

 


 

[Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]