Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 

Gyalidea asteriscus (Anzi) Aptroot & Lücking = Solorinella asteriscus Anzi - [-ID 2-]

Photos Alain Gardiennet - 1/08/2014 - ravine de Saint-Sorlin-d'Arves - Savoie - (73) -
Texte Serge Poumarat d’après les échantillons d’Étienne Florence – 22/05/2020, Estaing (65), 2350 m.


 

Ascomycota - Ostropomycetidae - Ostropales - Asterothyriaceae

 

Thalle : de 1-2 mm de diam. (jusqu’à 1 cm d’après la littérature), de blanc à gris verdâtre, en étoile à (3)4-5(7) branches, au centre duquel se trouve une apothécie noire et urcéolée au moins au début puis concave, non rebordée.

Photosymbiote : algue verte de la famille des Palmellaceae aux cellules globuleuses de diam. 6-9 µm.

Chimie :  R-, aucune réaction du thalle avec les réactifs habituels.

Microscopie :  thalle à cortex supérieur paraplectenchymateux. Couche algale prosoplectenchymateuse avec des hyphes de diam. 1,5-3 µm perpendiculaires à la surface. Médulle à hyphes entrelacées sans orientation particulière, de 1,5-3 µm de diam. Présence d’une couche algale sous-hyméniale continue.

Apothécie : épithécium vert brunâtre, K-, hyménium haut de 145-150 µm, paraphyses simples, inspergées, de 1,5-2 µm de diam., non ou à peine élargies au sommet. Hypothécium réduit, incolore, K-. Excipulum très développé, constitué d’hyphes abondamment ramifiées-anastomosées, K-. Asques d’abord longuement cylindriques puis longuement clavés, 120-140 x 13-19 µm, à tholus épais avec une petite chambre occulaire peu visible, KI-. Hyménium non amyloïde.

Spores : par 32-64, hyalines, à 1 (3) cloisons, plus ou moins resserrées à celle-ci, avec 2 grosses guttules, ellipsoïdales ou à peine arquées, 9,5-14 x 4-7 µm (7-17 x 2-4 µm d’après la littérature). Toutes les mesures ont été faites sur le vivant et dans l’eau.

Habitat (d'après Roux et coll., 2017 et les données d’une station découverte récemment) : espèce terricole, calcicole, dans des tonsures de pelouses xérothermiques. De l’étage mésoméditerranéen à l’étage subalpin : espèce terricole, dans les tonsures de pelouses sèches, sur un affleurement calcaire en milieu très xérique orienté vers l’ouest à 1540 m d'altitude à Saint-Sorlin-d'Arves.

 

Thalles présentés : Les photos ont été faites sur des échantillons trouvés par Alain Gardiennet dans les tonsures de pelouses sèches, sur un affleurement calcaire en milieu très xérique orienté vers l’ouest, à 1540 m d'altitude, à Saint-Sorlin-d'Arves, le 01/08/2014 ; les descriptions macroscopique et microscopique par Serge Poumarat sur des échantillons trouvés et déterminés par Étienne Florence à Estaing (65), crête de Mourtara, au N du col d’Ilhéou, 2350 m, le 22/05/2020, dans une tonsure de pelouse xérothermique sur calschistes, plein S.

 

Remarques : c’est une espèce de détermination aisée, bien caractérisée par son habitat dans les tonsures des pelouses calcicoles, son minuscule thalle blanchâtre et étoilé, son unique apothécie noire et concave enfoncée au centre du thalle et ses asques à nombreuses spores qui sont hyalines et uniseptées bien qu’une spore à 3 cloisons ait été observée. La première station connue en France, dans le Gard, a été détruite (Roux et coll., 2017) mais 2 nouvelles stations ont été depuis découvertes en France, dans les Alpes (Gardiennet, 2015) et dans les Pyrénées (Florence, non publié).

 

Bibliographie  

CLAUZADE et ROUX Cl., 1985. Likenoj de Okcidenta Eǔropo. Illustrita determinlibro. Bull. Soc. bot. Centre-Ouest, nouv. sér., n. spéc. 7, 893 p.

GARDIENNET A., 2015. Gyalidea asteriscus (Anzi) Aptroot et Lücking, une nouvelle station française. Bull. Ass. fr. lichénol., 40 (2) : 196-200.

OZENDA P. et CLAUZADE G., 1970. Les Lichens. Etude biologique et flore illustrée. Edti. Masson, Paris, 800 p.

ROUX C. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A. F. L.), Fontainebleau, 1581 p.

VAN HALUWYN C., ASTA J., BOISSERE J.-C. & CLERC P., 2012. Guide des lichens de France. Lichens des sols. Edit. Belin, 224 p. [PDF]

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]