Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 

Hyperphyscia adglutinata (Flörke) Mayrhofer & Moberg 

Photos 1-3 : Jean-Pierre Gavériaux (sur écorce de frêne - session AFL 2010 - Hérault - 34)
Photo 4 : Françoise Guilloux (thalle fertile - session AFL Luberon 2009 - Vaucluse 84)


 

Ascomycota - Lecanoromycetes - Caliciales - Physiaceae

 

Thalle : foliacé formant de très petites rosettes ne dépassant pas 15-20 mm de diamètre, très appliquées sur le substrat, gris verdâtre à verdâtres (en fonction de la teneur en eau) ; lobes étroits, se chevauchant, ayant 0,5 mm de largeur au maximum. La face supérieure présente des soralies (photos 2 et 3) qui deviennent de plus en plus nombreuses avec l'âge et finissent par recouvrir la presque totalité du thalle ; les lobes ne restent visibles qu'à la périphérie (loupe x10). Rhizines peu développées et rares.

Photosymbiote : Trebouxia.  

Chimie : R-.

Apothécies : rarement observées (photo 4), non pruineuses, 0,5-1 mm de Ø, à disque bleu noirâtre accompagné d'un rebord bien développé.

Ascospores 10-20 x 8-10 µm.

Habitat : Corticole, sur troncs, branches et branchettes de feuillus (rarement sur écorce de conifères), généralement sur arbres isolés ou en forêts claires ; parfois trouvé sur feuilles de buis très rarement sur parois rocheuse ombragée ; espèce commune (mais très rarement fertile).

 

Remarque :  ressemble beaucoup aux petits thalles de Phaeophyscia orbicularis ; toutefois chez ce dernier, les lobes sont moins appliqués et possèdent des rhizines bien développées, abondantes et souvent débordantes.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]