Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

Parmelia submontana Nádvar. ex Hale = Parmelia bohemica = Parmelia contorta

Photos Jean-Pierre Gavériaux - sur pin maritime - session AFL 2010 - Landes (40)


 

Ascomycota - Lecanoromycetes - Lecanorales - Parmeliaceae

 

Thalle : foliacé lâchement adhérent au substrat, à lobes allongés (jusqu'à 10 cm),  pendants, à bords ± contournés et enroulés en dessous, tronqués (comme coupés à angle droit) à l'extrémité. Face supérieure munie de nombreuses pseudocyphelles donnant souvent des soralies granuleuses. Face inférieure entièrement noire.

Photobiontes : algue verte du genre Trebouxia

Chimie : Médulle P+ rouge. 

Apothécies : non observées. 

Habitat : corticole, sur troncs de feuillus isolés ou en forêt claire, rarement lignicole ou saxicole-calcifuqge, se rencontre surtout dans les régions de montagnes du midi.

²

 

Depuis les révisions de la famille des Parmeliaceae, le nombre d’espèces inclus dans le genre Parmelia s. st. a été considérablement réduit.

Il n’y a plus que 7 espèces en France (dont 2 très rares et localisées à quelques stations). L’espèce type est Parmelia saxatilis.

Principales caractéristiques anatomiques :

- thalle foliacé à structure hétéromère dorsi-ventrale et lobes subirréguliers,

- cortex supérieur prosoplectenchymateux,

- épicortex non poré,

- pseudocyphelles marginales à laminales,

- pycnoconidies cylindriques à bifusiformes.

 

Bibliographie : Phylogenetic generic classification of parmelioid lichens based on molecular, morphological and chimical evidence, par A. Crespo and all., 2010.

 

Clé simplifiée pour la détermination des 5 espèces françaises courantes (JP Gavériaux)

 



 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]