Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Parmelina pastillifera (Harm.) Hale = Parmelia pastillifera

Photos 1 et 2 Serge Poumarat - Pyrénées-Orientales - (66) -
Photo 3  Jean-Pierre Gavériaux - session AFL Luberon 2009 - Vaucluse - (84)


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Parmeliaceae

 

Thalle : foliacé ayant jusqu’à 10 cm de Ø, gris-bleu, lisse, un peu luisant, étroitement appliqué au substrat, avec des lobes arrondis ± divisés en plusieurs lobules. Pas de soralies mais des isidies noires en forme de boutons pédicellés (pastilles) laissant une cicatrice sur le thalle lorsqu'elles sont cassées.

Photosymbiote : algue verte du genre Trebouxia.

Chimie : Médulle C+ rouge.

Apothécies : très rares, 7 mm de Ø, disque brun rougeâtre avec des rhizines en dessous ; asques octosporés ; spores simples, hyalines, 9-10 x 6-9 µm.

Habitat : corticole, sur feuillus isolés ou dans les forêts claires, aérohygrophile, photophile, non ou moyennement nitrophile. Espèce peu commune, souvent à l’étage montagnard. Trouvée parfois sur roche non calcaire dans les cimetières.

 

Remarque : Parmelia tiliacea est proche mais ses isidies sont globuleuses ou ramifiées, brunes à l’extrémité, et elles ne laissent pratiquement pas de cicatrices sur le thalle lorsqu'elles sont cassées.

Bibliographie :

- Catalogue des lichens de France, C. Roux et coll., 2014, pages 785 et 786.

- The non-sorediate et non-isidiate Parmelina species of Switzerland, 2008, par P. Clerc et C. Truong, (Sauteria 15, 2008, p. 175-194).

²



 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]