Psilolechia lucida - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 

Psilolechia lucida (Ach.) Choisy = Lecidea  lucida

Photos 1 et 2 Patrice Lefrançois - session AFL Normandie 2012 - Orne (61)
Photos 3 et 4 Jean-Pierre Gavériaux - session AFL 2007 - Finistère (29)
Photo 5 Julien Lagrandie - 17/7/2014 - Orne - (61) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Pilocarpaceae

 

Thalle : lépreux, jaune vif à jaune verdâtre vif, entièrement couvert de minuscules soralies ayant au maximum 0,1 mm de Ø.

Photosymbiote : algues vertes, des Trébouxia ou très rarement des Stichococcus.

Chimie : R-.

Apothécies : 0,2-0,8 mm de Ø, jaune d'or mais parfois jaune pâle, convexes et immarginées (voir photo 2). Spores simples, hyalines, subcylindriques ou claviformes, 3-7 x 1,5-2,5 µm.

Les apothécies sont toutefois très rares, le thalle étant presque toujours stérile.

Habitat : sur roches non calcaires, dans des sites humides et plutôt ombragés mais protégés des pluies et des écoulements d'eau, l'espèce est aérohygrophile. Espèce courante jusqu'à l'étage montagnard. Cette espèce est très rarement corticole (à la base de grosses racines) ou terricole (couche de terre mince située sur des rochers).

 

Remarques :

- Confusion possible avec Chrysothrix candelaris, C. chlorina, les formes stériles de Chaenotheca furfuracea (CCM obligatoire dans ce dernier cas).

- Psilolechia lucida est parfois parasité par Microcalicium arenarium.

 

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]