Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

Psoroma hypnorum (Vahl) Gray = Pannaria porriginosa = Psoroma femsjonense

Photos Jean-Louis et Bernadette Martin (Norvège - 2010)


 

Ascomycota - Lecanoromycetidae - Peltigerales - Pannariaceae

 

Thalle : brun ± cuivré orangé ou jaunâtre, rarement brun foncé, vert brillant humide, formé de petites squamules (0,2-0,5,mm de Ø) ± dressées à divisées, parfois presque granuleux, sur un hypothalle pâle généralement peu distinct. Présence de céphalodies externes (à Nostoc) en forme d’écailles très divisées, morphologiquement indistinctes des squamules thallines (juste un peu plus foncées).

Photosymbiotes : algue verte du genre Myrmecia (grand chloroplaste lisse et noyau central) et cyanobactérie du genre Nostoc (dans les céphalodies).

Chimie : R-.

Apothécies : fréquentes, 2-5 mm de Ø, disque brun-rouge à brun, concave, rebord thallin épais muni de nombreuses squamules, présence de petits poils clairs ± denses sur la face externe ; paraphyse jusqu’à 4,5 µm de large ; asques 70-90 x 11-15 µm ; ascospores 19-28 x 8-10 µm, ellipsoïdales.

Habitat : Surtout sur mousses, plus rarement sur humus, terre, roches non calcaires et base des arbrisseaux ; hygrophile, ombrophile, astégophile, assez héliophile, non nitrophile. Presque exclusivement en montagnes (étages subalpin à nival). Assez commun dans les Alpes.

 

Remarque :

Protopannaria pezizoides est morphologiquement proche mais ne possède pas de petits poils clairs à la face externe des apothécies.

 

 

Pannariaceae = Thalles foliacés ou squamuleux à crustacé, de couleur terne, grise ou brune, rarement foncé à l’état sec, attaché par un hypothalle bleu-noir.

Photobiontes à Nostoc groupés en amas (pas en chaînettes comme chez les Collema), chez les Psoroma il y a en plus des chlorococcacées.

Thalle hétéromère stratifié mais sans cortex inférieur surtout vers la périphérie du thalle, devenant homéomère vers l’intérieur du thalle.

Apothécies en général rouge brique parfois plus claires, rarement foncées à noires.

Asques 8-sp. ; spores incolore simples sauf dans le genre Massalongia (spores cloisonnées).

Les Pannariaceae sont en général calcifuges et aréohygrophiles, capables de s’installer sur les substrats les plus divers.

 

Petite clé simplifiée pour la reconnaissance des principaux genres (JP Gavériaux)

 
 
 

 

 
 
 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]