Ramalina subfarinacea - Les champignons lichénisés de France - AFL




 

Ramalina subfarinacea (Nyl. Ex Crombir) Nyl. - (lég. et dét. Jacques Lagabrielle) - [-ID 1-]

Textes et photos 1-2 Jean-Pierre Gavériaux -(rochers du littoral - Corse - (20) -
Photo 3 Serge Poumarat - 2019 - Cap Sicié (Six-Fours) - Var - (83) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Ramalinaceae
 

Thalle : fruticuleux arborescent, pendant ou dressé, 3-6(10) cm de long, gris-vert à vert ± jaunâtre, avec une surface de fixation étendue à plusieurs crampons, divisé en nombreuses lanières étroites (ne dépassant pas 1 mm de largeur près du crampon), surface lisse et ± brillante. Nombreuses soralies marginales, finement granuleuses, plates à excavées. Sorédies 25-60 µm de Ø.

Photosymbiote : algue verte autre que Trentepohlia.

Chimie : K+ rouge (acide norstictique).

Apothécies : non observées ; très rares d'après la littérature.

Habitat : saxicole, espèce épilithique, sur roches siliceuses, rochers, vieux murs, aérohygrophile, plutôt héliophile, peu nitrophile ; très rarement sur écorce ou sur bois.

 

Remarque : Ramalina farinacea est très proche mais se distingue par son thalle plus grand, ses lanières plus larges (jusqu’à 3 mm), sa zone de fixation réduite et bien limitée, ses sorédies plus petites (20-30 µm) au niveau de soralies convexes ; il vient principalement sur écorce.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]