Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 


 
 
 

Xanthoria aureola (Ach.) Erichsen = Xanthoria ectaneoidesXanthoria parietina f. ectaneoides

Photo 1 O. Gonnet (session AFL 2006 - Finistère - 85)

Photos JP Gavériaux et M. Bertrand (sur rochers granitiques - île d'Yeu - 2009 - session AFL Vendée - 85)


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Teloschistales - Teloschistaceae
 

Thalle : assez semblable à Xanthoria parietina mais ses lobes sont en forme de lanières, divisées, se recouvrant plus ou moins les unes les autres ; les extrémités des lobes ont 0,5-2 mm de largeur, elles sont tronquées ou arrondies et ± plates.

 

Chimie : anthraquinones K+ rouge pourpre.

Apothécies : souvent absentes mais parfois présentes en très grand nombre.

Spores : incolores, polariloculaires.

Habitat : commun sur les rochers maritimes non calcaires de l'Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord, rarement lignicole, nitrophile. Ce lichen saxicole est caractéristique de l'étage adlittoral (non mouillé ni éclaboussé par les vagues, seulement soumis aux embruns).

 

Remarques : Souvent confondu avec Xanthoria parietina et/ou Xanthoria calcicola dont il se distingue par :

- son thalle plus épais,

- ses lobes très allongés, plus étroits (jusqu’à 2 mm), se recouvrant mutuellement dans la partie centrale du thalle, étalés, crénelés ou en forme de lanières,

- sa face supérieure rugueuse en raison d’une légère pruine cristalline,

- ses apothécies rares ou absentes,

- son développement sur rochers non calcaires,

- sa répartition près des côtes en compagnie de Xanthoria parietina.

 


 

[Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]